Pourquoi investir en EHPAD ?

  • Le montant de l’investissement est peu élevé : A partir de 120 000€ HT pour une chambre dans un établissement neuf (Parties privatives + Parties communes)
  • Il n’y a pas de gestion locative. Le bien est entièrement géré par l’exploitant
  • Vous recevez les loyers même si le bien n’est pas occupé (bail commercial)
  • Vous pouvez récupérer la TVA sur un achat LMNP neuf (20%) dans certaines conditions
  • Une imposition avantageuse sur les revenus locatifs
  • Les biens LMNP détenus rentrent dans l’assiette de l’ISF

Bien sûr, on n’achète pas une chambre d’EHPAD en vue de l’habiter ! En tout cas pas tout de suite. Et on ne logera pas forcement dans celle dont on sera propriétaire.

Nous serons plus nombreux à vivre plus longtemps. Malheureusement le grand âge s’accompagne de pathologies qui ne peuvent être assumées dans le cadre familial, comme la maladie d’Alzheimer, mais ce n’est pas la seule…

Le fait d’investir en EHPAD répond donc à un besoin de la population et son développement s’inscrit dans le cadre de la politique nationale de la grande dépendance.

Des revenus réguliers sécurisés avec l’EHPAD

C’est le cas lorsque vous souhaitez acquérir un logement en vue de bénéficier de revenus complémentaires au moment de votre retraite. en ce sens il fait partie des produits dits « de rente ».

Le taux de rentabilité d’une chambre d’EHPAD est un des plus élevés en immobilier locatif

  1. Votre appartement est loué par bail commercial de longue durée reconductible. C’est un exploitant professionnel qui prend en charge l’intégralité de la gestion y compris les travaux. Une bonne gestion de sa part participera aux bons résultats de l’EHPAD (taux de remplissage…) De côté de l’investisseur : aucun souci de gestion, ni d’impayés. La seule précaution consiste à sélectionner une chambre dans un EHPAD géré par un exploitant financièrement solide et de bonne notoriété.
  2. Les EHPAD ne peuvent être créées de la simple volonté des promoteurs immobiliers. La création d’EHPAD fait l’objet d’autorisations administratives délivrées par les Agences Régionales de Santé (ARS) et les Conseils Généraux. Il n’y a donc aucun risque de sur-offre : le marché des EHPAD est un marché de pénurie.

Un actif performant : une moyenne de 4 à 5 % (HT/HT) de rendement

Reposant sur une activité maîtrisée par un professionnel et un remplissage optimisé, la location meublée offre des rendements élevés nettement supérieurs à ceux proposés en immobilier locatif traditionnel. Cet actif allie performance et risque raisonné.

Rendement = Loyer annuel HT / Prix d’acquisition HT du bien

Un formidable rempart contre l’inflation

Pourquoi l’immobilier et donc la location meublée sont de formidables remparts contre l’inflation ?

Les loyers perçus par l’investisseur évoluent en fonction des indices proches de l’inflation, ils sont indexés.
Sur une longue période, les loyers immobiliers évoluant à des rythmes proches de l’inflation, les prix suivent cette même tendance.

Soit un capital de 100 000 €. Au bout de 20 ans et avec une inflation annuelle de 2 %, votre capital aura perdu le tiers de sa valeur et donc les revenus qu’il génère également.

Investir en EHPAD : Une fiscalité performante

La location en immobilier géré étant considéré comme une activité commerciale, il est nécessaire de dissocier quatre éléments :

  1. Les revenus locatifs ou recettes
  2. Les charges ( intérêts d’emprunt, taxes, travaux…)
  3. Les amortissements (charges comptables, immobilier et mobilier)
  4. les impôts à payer

Grâce à cette considération juridique, les charges d’exploitation (charges et amortissements) sont déductibles des revenus locatifs perçus par le propriétaire-investisseur. Cette « masse » de charges permet ainsi de générer des recettes non fiscalisées en impôt et en prélèvements sociaux.
Pour plus de détails sur la fiscalité de l’investissement, cliquez ici

Un investissement immobilier sans gestion

La gestion du bien immobilier est confié à un exploitant professionnel, spécialiste de la location de ce type de locaux spécifiques.
Vous ne vous occupez de rien : l’intégralité de la gestion, du remplissage et de l’entretien courant est assuré par le gestionnaire.

Afin d’organiser cette gestion, l’investisseur signe un bail commercial avec l’exploitant ; il prévoit les droits et obligations de chacun. Une bonne rédaction de ce document est essentiel pour un investissement réussi. Pour en savoir plus sur ce bail commercial, cliquez ici.

Par ailleurs, la gestion comptable et financière de votre investissement est également confiée à un expert comptable spécialiste de ce type d’opération.
Bonne nouvelle, les frais et honoraires de l’expert-comptable sont également déductibles de vos recettes !